Statistique policière de la criminalité suisse 2018

Depuis 2009, la statistique policière de la criminalité (SPC) recense les infractions connues de la police et mentionne la relation entre l’auteur et la victime des violences. Les cas de violence domestique peuvent ainsi être évalués spécifiquement. La SPC entend par violence domestique « l’exercice ou la menace d’une violence dans un couple ayant une relation actuelle ou passée, qu’il soit marié ou non, entre parent et enfant ou entre personnes ayant d’autres liens de parenté. »

  • En 2018, on a recensé 18 522 infractions attribuées à la violence domestique. Cela représente 38 % des infractions relevantes en matière de violence domestique.

  • Dans 47,8 % des cas, il y avait une relation de couple entre la personne victime et la personne suspectée ; dans 25,7 %, il s’agissait d’un ancien partenariat.

  • 16,5 % de cas de violence de parents envers leurs enfants ou d’enfants envers leurs parents ont été dénoncés.

  • Les infractions les plus fréquentes sont les voies de fait (5724) les menaces (4122), les injures (3265) et les lésions corporelles simples (2122).

  • Les infractions fréquentes en relation avec un cas de harcèlement sont les injures (3265) et les utilisations abusives d’une installation de télécommunication (604).

  • On recense également des délits plus graves comme les contraintes (778), les séquestrations et les enlèvements (128), les mises en danger de la vie (113), ainsi que les lésions corporelles graves (84). On relève en outre le nombre d’homicides (27) et de tentatives d’homicide (52).

  • Dans le domaine des délits sexuels en relation avec la violence domestique, il existe 393 violences sexuelles avec des enfants, 246 de viols et 193 d’abus sexuels.

 http://Source: Office fédéral de la statistique mars 2018

La vision de la Campagne Ruban Blanc Suisse est l’élimination de la violence envers les femmes et les jeunes d’ici 2030 – une idée dont le temps est venu.

Compte à rebours 2030

RUBAN BLANC
RUBAN BLANC
A propos de la campagne
La mission de Ruban Blanc Suisse est de faire de l’élimination de la violence envers les femmes et les jeunes en Suisse une idée dont le temps est venu. Découvrez notre mission!
JE M'ENGAGE
JE M'ENGAGE
pour une Suisse sans violence envers les femmes et les jeunes d’ici 2030.
Joignez-vous à la campagne en déclarant votre promesse pour créer une Suisse sans violence de genre d’ici 2030!
NOS ACTIONS
NOS ACTIONS
Pour aider à éliminer la violence envers les femmes et les jeunes
Nous proposons diverses actions de sensibilisation. Découvrez les actions que vous pouvez également entreprendre pour atteindre l’objectif 2030!
365 JOURS D'ACTIVISME
365 JOURS D'ACTIVISME
Kit d'outils
La Campagne a préparé un kit de 16 thèmes pour les 365 jours d’activisme durant lesquels vous pouvez agir soit personnellement, soit en groupe et organiser des débats, événements, table rondes, conférences de presse, marches populaires, etc.
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS
de la campagne
Le Ruban Blanc Suisse est devenu un média. Suivez toutes nos actualités, nos communiqués de presse et participez à nos divers programmes et événements.
OBJECTIF 2030
OBJECTIF 2030
Un objectif national et international
Au-delà des campagnes mises en place par le Ruban Blanc Suisse et les campagnes Ruban Blanc à travers le monde, dès 2015, l’Objectif 2030 pour l'élimination de la violence envers les femmes et les jeunes est devenu un objectif prioritaire pour tous les Etats membres de l'ONU.

Les Ambassadeurs Ruban Blanc Suisse

La Campagne est  portée par des hommes qui prennent position pour une Suisse sans violence de genre d’ici 2030, et qui sont des modèles positifs pour les autres hommes dans la communauté. Des hommes respectés et influents de tous les horizons de la vie ouvrent la voie et invitent d’autres hommes à devenir eux aussi des Ambassadeurs Ruban Blanc Suisse pour se lever et s’engager à ne pas commettre, tolérer ni rester silencieux face à tout acte de violence envers les femmes et les jeunes.

Créer le changement

16 suggestions d’actions que les hommes peuvent entreprendre afin de changer les rapports hommes/femmes d’ici 2030.

0