2 décembre
Le mariage forcé et le crime d’honneur

La plupart des crimes d’honneur n’ont pas lieu en Suisse. Les jeunes filles visées partent en vacances et ne reviennent jamais.

Définition

Le mariage forcé est l’obligation faite à l’un des partenaires d’accepter l’union. Le mariage forcé est différent du mariage arrangé qui, bien qu’initié par des tiers, est marqué par le libre choix des deux partenaires.(1)

Les crimes d’honneur sont des punitions infligées à certaines personnes pour des comportements salissant l’honneur d’un groupe ou d’une communauté. La plupart du temps, le crime d’honneur prend la forme d’une punition faite à une femme.(2)

Manifestation

Le mariage forcé se manifeste par des pressions familiales exercées sous forme de violences physiques, psychiques et/ou sexuelles, mais aussi une violence structurelle comme, par exemple, une dépendance socio-économique.(3)

Les crimes d’honneur se manifestent par une violence psychologique ou physique pouvant aller jusqu’au meurtre d’honneur.(4)

 

Pourquoi le mariage forcé et le crime d’honneur?

Les causes d’un mariage forcé sont diverses: la tentative d’obtenir des avantages financiers, matériels et sociaux, de procurer un permis de séjour à un membre de la famille ou une connaissance, etc. (5) Quant aux crimes d’honneur, leur pratique a pour but de laver l’honneur de la famille par la punition.

« (…) Fédérer et se rassembler entre personnes qui respectent les droites de chaque être humain et qui sont prêtes à se battre pour que le droit de l’Autre soit autant considéré et respecté que mon droit à moi… Choisir des leaders politiques éclairés qui s’investissent pour ces causes et les placent au coeur de leurs actions. (…) »

Philip Jaffé
Université de Genève 
Psychologue
Psychothérapeute FSP
Ambassadeur Rubanc Blanc CH

Idées générales pour agir

  • Les autorités doivent sensibiliser les candidats à l’immigration, avant leur arrivée en Suisse, au fait que les violences liées à l’honneur sont considérées comme des crimes et qu’en Suisse, l’égalité entre les hommes et les femmes est une valeur largement partagée par les citoyens.
  • Brisez le tabou entourant les crimes d’honneur et le mariage forcé. Si vous êtes d’anciennes victimes, vous êtes les plus aptes à en parler. L’appui de personnes influentes de votre communauté est aussi nécessaire.

.

  • Il est primordial d’accorder une place plus importante aux femmes et aux jeunes qui aspirent à l’émancipation dans leur communauté, plutôt qu’aux leaders traditionnels qui souhaitent préserver des coutumes oppressives.
  • Elaborez avec les femmes issues des minorités des stratégies pour contrer la pression communautaire instaurant un sentiment de déshonneur lors de l’adoption de certains comportements sortant des normes traditionelles.

Références

Sources utiles

La Loi suisse:
Art. 181a
Mariage forcé

Quiconque, en usant de violence envers une personne ou en la menaçant d’un dommage sérieux ou en l’entravant de quelque autre manière dans sa liberté d’action, l’oblige à conclure un mariage ou un partenariat enregistré est puni d’une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

Quiconque se trouve en Suisse et n’est pas extradé et commet l’infraction à l’étranger est punissable. L’art. 7, al. 4 et 5, est applicable…”.

Source: https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19370083/index.html

Les actes de violence sont réprimés par la loi, qu’ils soient commis dans l’espace public ou dans la sphère privée.

0