1 décembre
La prostitution et la traite d’êtres humains

Définition

La prostitution est caractérisée dès lors qu’une personne « consent à un acte sexuel, un acte analogue ou un autre acte d’ordre sexuel contre de l’argent ou d’autres avantages matériels ». (1)

La traite d’êtres humains désigne le fait de recruter, transporter, transférer, héberger ou accueillir une personne en ayant recours à la force, la contrainte, la tromperie ou à d’autres moyens, en vue de l’exploiter. (2)

Manifestation

La traite d’êtres humains peut se manifester de diverses manières: par l’exploitation sexuelle, le prélèvement d’organes ou l’utilisation des enfants dans le commerce international de stupéfiants. (3)

Pourquoi la prostitution et la traite d’êtres humains?

La traite d’êtres humains et la prostitution continuent d’exister à cause d’une vulnérabilité exacerbée dans certains groupes humains par la pauvreté, la discrimination et l’exclusion sociale. (4)

Les recommandations niveau international

  1. Objectif de Développement Durable (ODD) Agenda 2030

5.2 Eliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violence faites aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitation.

 

2. Article 6 de la Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discrimination à l’Egard des Femmes (CEDEF)

Les Etats parties prennent toutes les mesures appropriées, y compris des dispositions législatives, pour réprimer, sous toutes leurs formes, le trafic des femmes et l’exploitation de la prostitution des femmes.

 

« Les Objectifs de Développement Durable retenus en septembre 2015 par les Nations Unies comportent celui d' »Eliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violence faites aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitations. (Cible 5.2).

Cette exigence doit maintenant devenir une priorité – particulièrement pour tous les hommes, où qu’ils soient quels qu’ils soient, à tout moment. »

René Longet
Expert en développement durable 
Président de la Fédération Genevoise de Coopération
Ambassadeur Rubanc Blanc CH

Idées générales pour agir

  • Refusez de tolérer ou de promouvoir tout type d’exploitation sexuelle
  • Soutenez les femmes et prenez-les au sérieux lorsqu’elles déposent une plainte
  • Participez à la campagne Cœur bleu de l’ONUDC contre la traite d’êtres humains en vous rendant sur la page Web www.unodc.org/blueheart. Cœur bleu est une initiative internationale visant à sensibiliser l’opinion au sort des victimes et à renforcer l’adhésion politique pour lutter contre les responsables de la traite
  • Célébrez le 2 décembre la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage

Idées d’actions pour les hommes

  • Encouragez vos amis à ne pas avoir recours à la prostitution

Références

Sources utiles

La Loi suisse:
Art. 182
Traite d’êtres humains

1 – Celui qui, en qualité d’offreur, d’intermédiaire ou d’acquéreur, se livre à la traite d’un être humain à des fins d’exploitation sexuelle, d’exploitation de son travail ou en vue du prélèvement d’un organe, est puni d’une peine privative de liberté ou d’une peine pécuniaire. Le fait de recruter une personne à ces fins est assimilé à la traite.

2 – Si la victime est mineure ou si l’auteur fait métier de la traite d’êtres humains, la peine est une peine privative de liberté d’un an au moins.

3 – Dans tous les cas, l’auteur est aussi puni d’une peine pécuniaire.

4 – Est également punissable celui qui commet l’infraction à l’étranger.

La Loi suisse:
Art. 195
Exploitation de l’activité sexuelle / Encouragement à la prostitution

L’encouragement à la prostitution est puni d’une peine privative de liberté de dix ans au plus ou d’une peine pécuniaire quiconque:

a. pousse un mineur à la prostitution où favorise la prostitution de celui-ci dans le but d’en tirer un avantage patrimonial;

b. pousse autrui à se prostituer en profitant d’un rapport de dépendance ou dans le but d’en tirer un avantage patrimonial;

c. porte atteinte à la liberté d’action d’une personne qui se prostitue en la surveillant dans ses activités ou en lui en imposant l’endroit, l’heure, la fréquence ou d’autres conditions;

d. maintient une personne dans la prostitution.

Nouvelle teneur selon le ch. 1 de l’annexe à l’AF du 27 sept. 2013 (Conv. de Lanzarote), en vigueur depuis le 1er juil. 2014 (RO 2014 1159; FF 2012 7051).

Source: https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19370083/index.html

0