27 novembre
La violence sur le lieu de travail

Définition

La violence sur le lieu de travail inclut le harcèlement psychologique et le harcèlement sexuel.

Selon le Tribunal fédéral, «le harcèlement psychologique est un enchaînement de propos et/ou d’agissements hostiles, répétés fréquemment pendant une période assez longue par lesquels un ou plusieurs individus cherchent à isoler, marginaliser voire exclure une personne sur son lieu de travail.» (1)Selon la loi fédérale sur l’égalité, «le harcèlement sexuel est un comportement discriminatoire, importun, de caractère sexuel ou tout autre comportement fondé sur l’appartenance sexuelle, qui porte atteinte à la dignité de la personne sur son lieu de travail.» (2)

Manifestation

«Le harcèlement moral peut se manifester sous la forme d’attaques aussi bien verbales que physiques ou par des actes plus subtils tels que des manœuvres visant à isoler la personne dans la structure sociale.» (3)

«Le harcèlement sexuel peut se manifester par des allusions sexuelles, des remarques sexistes ou sur le comportement et l’orientation sexuelle des personnes, la présentation ou mise en évidence d’images pornographiques, des invitations insistantes avec intentions sexuelles, des contacts physiques non désirés, des pratiques consistant à suivre la personne sur son lieu de travail et en dehors, des avances avec promesses d’avantages ou menaces de représailles, des attouchements, contraintes ou viol.» (4)

 

 

Pourquoi la violence sur le lieu de travail

Des manquements dans le management et dans l’organisation ainsi qu’un environnement de travail stressant sont des facteurs favorisant la violence sur le lieu de travail. (5)

« Les entreprises ont un rôle à jouer dans la modification de l’image de la femme, qui seule permettra de mettre fin aux violences. En tant que Directeur général d’une grande entreprise romande, je m’engage pour l’égalité des sexes au sein du personnel d’encadrement, c’est-à-dire pour l’égalité face aux responsabilités quotidiennes. Et il va de soi que la défense de la dignité de la femme fait aussi partie de notr responsabilité d’entreprise. »

Claude Membrez
Directeur général de Palexpo SA
Ambassadeur Ruban Blanc CH

Idées générales pour agir

  • Prévoyez un règlement interne de l’entreprise (privée ou publique) contre le harcèlement psychologique ou sexuel. Ce règlement doit comprendre : une procédure pour traiter le problème; des sanctions envers le ou les auteur-e-s et une réparation pour la victime
  • Encouragez les femmes à prendre des positions de dirigeantes
    d’entreprise traditionnellement occupées par les homme
  • Traitez toutes les femmes et les hommes de manière équitable au travail
  • Garantissez la sécurité, le bien-être et la bienveillance des travailleurs
    des deux sexes
  • Revendiquez une rémunération égale entre les femmes et les hommes

Idées d’actions pour les hommes

  • Travaillez avec votre syndicat afin de créer un environnement de travail sans violence envers les femmes
  • Ayez le courage de remettre en cause votre comportement, et si nécessaire, opérez des changements positifs

Références

Statistique 1 – http://www.2e-observatoire.com
Statistique 2 – https://www.seco.admin.ch/seco/fr/home.html
Statistique 3 – Idem

Sources utiles

La Loi suisse: Art.189 2
Atteinte à la liberté et à l’honneur sexuels / Contrainte sexuelle

1 – Celui qui, notamment en usant de menace ou de violence envers une personne, en exerçant sur elle des pressions d’ordre psychique ou en la mettant hors d’état de résister l’aura contrainte à subir un acte analogue à l’acte sexuel ou un autre acte d’ordre sexuel, sera puni d’une peine privative de liberté de dix ans au plus ou d’une peine pécuniaire.1

2 – Si l’auteur a agi avec cruauté, notamment s’il a fait usage d’une arme dangereuse ou d’un autre objet dangereux, la peine sera la peine privative de liberté de trois ans au moins.2

Source: https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19370083/index.html

0