10 décembre
La Journée des droits humains

Définition

Les Nations Unies ont proclamé en 1950, le 10 décembre comme étant la Journée des droits humains (résolution 423 (V)) dans le but de promouvoir la Déclaration universelle des droits humains auprès de tous les peuples, un idéal commun à
atteindre par tous et par toutes les nations.1

Manifestation

La Journée des droits humains se manifeste via le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, et la Déclaration universelle des droits humains. Tous trois forment la Charte internationale des droits humains, édictant les droits civils, politiques, culturels, économiques et sociaux qui sont les droits de tous les êtres humains. 2

 

Eleanor Roosevelt, 1ère Présidente de la Commission présidentielle américaine sur le statut de la femme.  Après la seconde guerre mondiale, elle joue un rôle déterminant dans la création de l'Organisation des Nations Unies (ONU) puis préside, pendant la présidence de Harry S. Truman, la commission chargée de rédiger la Déclaration universelle des droits humains.

Pourquoi une journée des droits humains?

Les droits humains ont été créés dans le but de protéger la dignité humaine contre l’arbitraire des Etats. Chaque être humain a droit à ces garanties. En conséquence, les droits humains sont décrits comme indivisibles, inviolables et indépendants de toute appartenance étatique.3 La violence contre les femmes est une violation des droits humains. Les droits de la femme sont des droits humains.

« Il est inacceptable qu’au 21ème siècle la violence contre les femmes reste encore endémique dans le monde. Aussi, je soutiens totalement l’objectif de la Campagne Suisse – Ruban Blanc d’une suppression de cette violence en Suisse 2030. En l’espèce, « impossible » est une catégorie de l’esprit, non une réalité incontournable. A nous citoyens d’agir! »

Jean Ziegler
Auteur
Membre du Comité Consultatif du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU
Ambassadeur Ruban Blanc CH

Idées générales pour agir

  • Célébrez la journée internationale des droits humains
  • Soyez un allié pour les hommes et les femmes qui travaillent pour mettre fin à la violence de genre. Soutenez les événements et levez des fonds pour les programmes luttant contre la violence de genre
  • Respectez et promouvez le respect pour tous sans regard de race, genre, religion ou orientation sexuelle. Ne tolérez pas les discriminations, la violence ou les comportements dégradants contre qui que soit que vous percevez comme différent de vous-même.

.

  • Partagez la convention des droits humains autour de vous et discutez de celle-ci en famille
  • Commencez en prenant vous-même connaissance de cette convention pour pouvoir en parler en connaissance de cause chaque fois que l’occasion se présente. Faites-en un thème de discussion dans les associations, écoles, ONG, groupements paroisses, sociétés divers auxquelles vous appartenez.
  • Renforcez la sensibilité du public aux droits des femmes et l’éducation aux droits humains à tous les niveaux du système éducatif ainsi que dans la formation de la police, la justice, les médias et l’éducation

Références

Statistique 1 – https://www.amnesty.ch
Statistique 2 – http://fr.unesco.org

Sources utiles

0