Activité 7
Parfois, Toujours, Jamais

Matériel:

  • Tableau «Qu’est-ce que le harcèlement?» et feuilles de travail

Objectifs:

  • Familiariser les élèves avec le concept du harcèlement et ses différentes formes (sexuel, moral, etc.)
  • Prendre conscience que le harcèlement dépend souvent du contexte
  • Réaliser que l’inégalité de pouvoir est souvent la cause du harcèlement

Description:
Informez les participants que cet exercice traite du harcèlement. Distribuez la feuille de travail 1(a) et demandez aux élèves de se mettre par groupe de deux. Expliquez que pour chaque question, chacun devra cocher la réponse qui lui semble être la bonne – à savoir qu’un incident ou une situation est toujours, parfois ou jamais considéré comme du harcèlement. Dites aux participants qu’ils auront 5 minutes pour remplir la feuille de travail et que personne ne vérifiera leurs réponses.

Pendant ce temps-là, écrivez les mêmes questions au tableau.

Ensuite, passez d’une question à l’autre en leur demandant si l’incident ou la situation est toujours, parfois ou jamais considéré comme du harcèlement. Discutez-en, mais essayez de préétablir quelques points qui pourraient être soulevés lors de certaines questions. Laissez l’évidence s’installer au fur et à mesure.

Parallèlement, vous pouvez écrire certains mots ou phrases utilisés par les élèves pour décrire des éléments importants lors des situations, à savoir «Qui le dit?», «Le ton de la voix», «Où cela se passe-t-il ?», «Cela relève-t-il de la menace?», «Qui détient le pouvoir dans cette situation?».

Ce que vous pourriez découvrir (ou devriez découvrir), c’est que la plupart des exemples tombent dans la catégorie du «parfois». Confirmez les cas où certaines différences existent. Le fait est que les règles ne sont pas toujours définitives. Ce qui compte en matière de harcèlement n’est pas l’intention de la personne qui importune, mais bien la manière dont la personne ciblée perçoit ou ressent son comportement.

Le harcèlement sexuel inclut des mots ou des actions qui:

  • ne sont pas désirés
  • affectent la personne qui en fait l’objet
  • revêtent une forme de discrimination fondée sur le genre ou l’orientation sexuelle
  • sont une expression de pouvoir, d’autorité ou de maîtrise par le sexe

Divisez les participants en 5 groupes et donnez-leur chacun l’un des scénarios ci-après (feuilles de travail 1 à 5). Demandez-leur de décider si la scène implique du harcèlement et pourquoi, et de quelle façon il faudrait agir dans cette situation.
Ensuite, chaque groupe lira la scène à voix haute et présentera son analyse à la classe. Assurez-vous qu’ils comprennent qu’il existe de nombreuses options quant au moyen de faire face à la situation.

Faites en sorte que la question d’inégalité de pouvoir soit claire. Si des questions interviennent à propos du harcèlement sexuel des garçons par les filles, expliquez que cela constitue également du harcèlement. Mais n’oubliez pas que ce qu’un garçon pourrait considérer comme un compliment (ou comme des paroles anodines) peut être perçu comme une menace par une fille.

Passez en revue votre liste des différents comportements qui composent la catégorie «harcèlement».

Si votre établissement scolaire possède un règlement sur le harcèlement sexuel, distribuez-en une copie ou dites-leur où ils peuvent se le procurer.

Feuille de travail pour l’élève «Qu’est-ce que le harcèlement?»

L’opinion des gens diffère quant aux comportements relevant du harcèlement, qu’il soit sexuel ou non. La liste ci-dessous illustre les types de comportements qui pourraient être considérés comme du harcèlement. Veuillez indiquer si, personnellement, vous croyez que ces derniers sont «Toujours», «Parfois» ou «Jamais» du harcèlement. Soyez prêts à expliquer votre choix. Vous êtes libres d’ajouter d’autres idées personnelles.

Toujours, Parfois, Jamais

  1. Commentaires sur l’anatomie, la tenue vestimentaire ou l’apparence personnelle
  2. Contact physique de nature amicale (p. ex., une caresse)
  3. Commentaires méprisants au sujet de l’homosexualité
  4. Blagues avec des sous-entendus sexuels
  5. Siffler quelqu’un
  6. Regarder fixement le corps de quelqu’un
  7. Invitation à sortir
  8. Appels téléphoniques obscènes
  9. Emploi de termes insultants et dégradants
  10. Images de femmes sexy dans les vestiaires ou sur les murs
  11. Graffiti au sujet des femmes, des homosexuels, des minorités raciales ou religieuses

Première feuille de travail
Maria est étudiante au niveau secondaire. Elle a récemment commencé à travailler dans un restaurant tout près de son école. Son superviseur, David, a environ 10 ans de plus qu’elle et adopte une attitude très positive durant la période de formation de Maria. Il saisit toutes les occasions pour lui expliquer le fonctionnement du restaurant, la présenter aux autres employés et essaye le plus possible de la mettre à l’aise.

Au cours des deux premières semaines, David a souvent demandé à Maria de faire des heures supplémentaires l’après-midi après son travail. Prête à tout pour se rendre utile, celle-ci a accepté de rester. Au début, tout se passait bien. Cependant, au cours de la troisième après-midi, David déclare à Maria qu’elle est ravissante et que tout le monde la trouve gentille au restaurant.

Pour Maria, ses commentaires sont un peu personnels comparés à d’habitude. Au même moment, David approche et met son bras autour d’elle, lui disant qu’elle pourrait être embauchée au restaurant après son stage si elle coopérait. Maria le repousse, mais, tout en lui tenant le bras, David lui dit : «A quel point as-tu besoin de ce stage? Les emplois sont difficiles à trouver en ce moment». Maria attrape son manteau et s’enfuit. David n’avait jamais traité Maria de cette manière et cette dernière est vexée, déconcertée et fâchée.

  • Comment décririez-vous ce que David a fait à Maria?
  • À votre avis, qu’est-ce que la plupart des femmes feraient dans cette situation?
  • D’après vous, qu’est-ce que Maria va faire?
  • D’après vous, où David voulait-il en venir en lui parlant ainsi ?

Deuxième feuille de travail
Pierre et Carla sont deux élèves du secondaire. Tout au long du premier semestre, Pierre n’a pas cessé de demander à Carla de sortir avec lui. La période des fêtes de fin d’année approche et Carla commence à en avoir marre. Elle n’est pas du tout intéressée et n’a pas l’intention de sortir avec lui. Elle lui a donné toutes les excuses possibles et lui a carrément dit «non». Il ne comprend toujours pas. Aujourd’hui, c’est le comble. Alors qu’elle se dirige vers son vestiaire à la sortie de la classe, Pierre la pousse contre le mur et lui dit : «Qu’est-ce que tu as contre moi, espèce de grosse vache ? Tu me snobes ou quoi?» Embarrassée, Carla a vu ses copines observer la scène.

  • Est-ce du harcèlement sexuel?
  • Que peut faire Carla?
  • D’après vous, pourquoi Pierre a-t-il prononcé de telles paroles?

Troisième feuille de travail
Monsieur Guillaume est un professeur d’anglais populaire du niveau secondaire. Au cours de l’année, il a prêté de plus en plus d’attention à Madeleine, en se penchant au-dessus d’elle, en mettant sa main sur son épaule et en se tenant souvent tout près d’elle. Un après-midi, Monsieur Guillaume demande à Madeleine de rester après la classe pour discuter de son dernier examen. Une fois seul avec elle, il lui dit qu’il s’inquiète pour ses notes, mais qu’il peut l’aider à s’améliorer si elle est disposée à venir chez lui plus tard. Monsieur Guillaume lui caresse alors le dos de façon à rendre Madeleine très mal à l’aise. Celle-ci est terrifiée et ne sait pas quoi faire, car si elle raconte cela à qui que ce soit, elle craint de ne pas être crue, et surtout d’être sabrée pendant le cours.

Vous êtes un(e) de ses copains/copines et Madeleine vous demande de l’aider.

  • Est-ce du harcèlement sexuel?
  • Que devrait-elle faire et comment pouvez-vous l’aider ?

Quatrième feuille de travail
Jean et Anne entretiennent une relation amicale depuis longtemps. Jean était la première personne à qui Anne a confié qu’elle était lesbienne. Soulagée d’apprendre que Jean était lui-même gay, elle l’a encouragé à rejoindre un groupe pour les jeunes gays et lesbiennes. Cependant, lorsqu’ils l’ont dit à leur copain Richard, celui-ci s’est mis en colère. Il a poussé Anne contre le vestiaire en criant : «Quoi, une lesbienne et une tapette? Vous n’êtes pas sérieux? Vous pouvez être sûrs que notre amitié est terminée». À ce moment-là, Anne et Jean se sont rendus compte que plusieurs élèves avaient assisté à la scène.

  • Cette homophobie doit-elle être considérée comme du harcèlement, et pourquoi?
  • Pourquoi Anne et Jean devraient-ils craindre de révéler leur orientation sexuelle ? Que devraient-ils faire ?
  • D’après vous, pourquoi Richard a-t-il réagi de cette manière ?
  • Que devraient faire les autres élèves ?

Cinquième feuille de travail
Monsieur Jourdan est un professeur de mathématiques que peu de monde apprécie. En plus d’être ennuyeux et sévère dans sa notation, il manque fortement d’éducation et est aussi très sarcastique. Il a tendance à embêter les étudiantes plus que les étudiants. À maintes reprises, on l’a entendu dire : « Je ne sais pas pourquoi les filles étudient les mathématiques, tout le monde sait qu’elles n’ont aucune aptitude spatiale ». Un jour, Gloria va voir Monsieur Jourdan car elle a besoin d’aide en mathématiques. Il ne la prend pas au sérieux et va jusqu’à lui dire qu’elle n’aura pas besoin des mathématiques après le secondaire puisqu’il est probable « qu’elle finisse par se marier et élever des enfants ». Gloria en a par-dessus la tête. Elle sait que la plupart de ses camarades de classe en ont assez des commentaires de Monsieur Jourdan, mais à chaque fois qu’elle parle d’aller se plaindre, ils lui disent de laisser tomber. Gloria n’aime pas l’idée de ne rien faire, mais elle ne sait pas par où commencer.

  • S’agit-il de harcèlement sexuel ?
  • Le comportement de Monsieur Jourdan est-il acceptable, et pourquoi ?
  • Que peut faire Gloria ?
  • Gloria devrait-elle faire quelque chose, pourquoi ?

Toutes les activités du Guide éducatif et pratique

0